Retour sur les 24 Heures Motos 2016 - Team Motors Events - Thomas-BENOIT.fr

Retour sur les 24 Heures Motos 2016 - Team Motors Events

Présentation du team

Cette année, le Team Motors Event m'a fait confiance pour couvrir leur participation aux 24H motos et les courses annexes des WERC, qu'ils organisent en préambule de la course d'endurance. Comme à l'an dernier le team aligne 2 motos, la numéro #50 (April Moto Motors Events) pilotée par 3 pilotes professionnels et la numéro #211 (Dunlop Motors Events) qui elle est pilotée par 3 pilotes "amateurs" qui ont gagné leur place en s'illustrant dans le championnat WERC.

La #50 et #211 exposées durant la visite des stands.

Au guidon de la #50 du Team April Moto on retrouve comme pilotes : 
-  Gregg BLACK (ENG) : Mondial SuperStock 1000 / EWC (www.greggblack.com)
- Grégory FASTRE (BEL) : EWC / European Classic Series (www.facebook.com/FastGregPage​)
Alex Cudlin (AUS) : Qatar Superbike Championship​ / EWC (www.alexcudlin.com​)

Sur la machine #211 Dunlop Motors Events les pilotes amateurs sont :
- Nicolas ESCUDIER : Vice champion Promotion Cup 600
- Remy BRIATE : Champion Promotion Cup 600
- Sébastien LAGER : Champion Roadster Cup
- Nicolas GAUTIER : 4ème Promotion Cup 1000



Jeudi - 1ère séance de qualification & Essais libres nocture

​Les 24h commencent le Jeudi avec les premières séances de qualifications et essais libres nocturnes, c'est l'unique occasion pour les pilotes de familiariser avec le tracé Sarthois de nuit. Cette journée permets aussi de peaufiner les derniers réglages des machines pour les secondes séances de qualifications du Vendredi.


Vendredi - 2ème séance qualificative

​La seconde séance qualificative se déroule juste après les qualifications de la Women's Cup, c'est l'occasion pour moi de vivre l'expérience depuis l'intérieur des stands. J'en profite pour effectuer quelques photos d'ambiances mais surtout assister aux ravitaillements qui sont des plus spectaculaires. Il est impressionnant de voir autant de personnes s'activer autour de la moto le tout dans une chorégraphie où tout le monde à sa place et son rôle bien définis.


Vendredi - Visite des stands

​Le vendredi c'est l'occasion pour le public d'approcher les pilotes et motos de plus près et de faire signer leur posters, goodies, vêtements voir plus si affinités.


Samedi - Les 2 premières heures

14h sonne le début de la procédure de départ avec la fameuse Grid Walk, les pilotes se mettent en place, les umbrellas girls sortent leur parasol/parapluie et les mécaniciens posent fièrement à coté de la moto. On sent la tension montée, les pilotes prenant le départ se concentrent de plus en plus, pendant que leurs coéquipiers profitent du moment. Quelques photos plus tard et c'est déjà l'heure d'évacuer la piste afin de laisser le speaker présenter les teams à la foule impatiente.

Et c'est parti, le départ est donné à 15 heure précise et c'est Gregg BLACK au guidon de la #50 qui après un mauvais départ (la moto a eu du mal à partir) boucle le premier tour en tête des 24 heures avec plus de 15 secondes d'avance qu'il gardera pendant plus d'une demi heure. Malheureusement un problème d'axe de roue avant force le pilote à s’arrêter au stand prématurément. Les mécaniciens sur le qui-vive viendront au bout du problème en un temps record et limiteront le temps perdu à 2 tours.


Samedi - Tombée de la nuit

​La nuit commence a tombée et aucun incident n'est a déploré pour les 2 motos qui poursuivent leur course. C'est un moment pour les photographes à ne pas rater, la tombée de la nuit et le couché de soleil charge le ciel d'un magnifique rouge se mêlant aux reflets des projecteurs.


​Samedi / Dimanche - La nuit

​La nuit est bien tombé sur le Mans et aucune pluie n'est prévue, en revanche le froid et le vent on fait leurs apparitions et les pilotes sortent de leur relais en ayant les extrémités des mains gelées. C'est toutefois un moment magique et unique qu'offre les courses d'endurance, on découvre les motos avec leur numéros et feux tout allumés. Les d'échappements pètant et crachant des flammes lors des passages de vitesse est un vrai spectacle pour les yeux et les oreilles de tous.


Dimanche - Les ravitaillements de nuit

C'est à la lueur des éclairages que les ravitaillements de nuit se font, cela installe une ambiance assez étrange entre le calme et l'énergie déployés lors des relais. Le poste le plus impressionnant est surement tenu par la personne chargé de faire le plein d'essence, la combinaison, le casque (pour certains), la cagoule, le masque de protection et l'énorme tuyau d'essence y doivent être pour quelques choses. Le travail des autres mécaniciens est lui aussi tout aussi impressionnant, la vitesse d’exécution et la précisions des gestes sont proche de la perfection.


Dimanche - Le petit matin Sarthois

​Les premiers rayons de soleil font leur timide apparition dans un léger brouillard. Le réveil des spectateurs se fait plus doucement mais on peux compter sur les plus téméraires pour commencer à remplir les tribunes. Dans les stands la fatigue commence à faire son effet sur les visages des différents acteurs.


Dimanche - Dernière ligne droite

L'arrivée approche à grand pas, c'est l'occasion de faire les dernières photos de piste du week end et de se concentrer sur la pit lane. Les dernières heures sont le théatre d'une incroyable bataille entre la #5 des japonais et la #50 du team April Moto Motors Events.


Dimanche - L'arrivée

L'heure fatidique approche, la tension monte dans le box de la #50, l'équipage FCC (#5) restant en embuscade à la moindre erreur ou problème technique. Heureusement le dernier relais se déroule sans aucune faute et permets à Gregg BLACK de finir la course dans les meilleurs conditions. 

L'équipage de la #211 semble lui plus décontracté, le stress accumulé tout au long de ses 24h commence à se relâcher progressivement. Nicolas ESCUDIER qui devait prendre le dernier relais décide de ne pas le faire car il commence à pleuvoir et qu'il n'est pas à l'aise sur le mouillé suite à 2 chutes sous la pluie lors des essais. C'est donc Nicolas GAUTIER qui reste sur la moto et c'est donc lui qui franchira la ligne d'arrivée.

L'aiguille a enfin fait le tour de l'horloge et c'est dans une liesse généralisée que toute les équipes félicitent les pilotes franchissant la ligne d'arrivée du premier comme au dernier.


Dimanche - Le Podium

​Ce podium est un peu spécial pour le Team April Moto Motors Events, en effet c'est le 1er podium (2ème place) en catégorie EWC depuis leur sacre en 2014 dans la catégorie STOCK ce qui est de bonne augure pour le reste du championnat et leur objectif de top 5 à la fin de saison.

La #211 rempli pleinement son objectif premier qui était de rallier l'arrivée sur ses roues et c'est chose faite à la 33ème place sur 57 au scratch et 19ème sur 36 en Superstock.

Remerciements

​Je tiens à remercier la toute famille Mothre (Marc, Rémi et Julie) pour leur confiance et disponibilité tout au long du week-end, les mécaniciens qui se sont prêtés aux jeux des photos, aux pilotes pour le show et résultats offerts sur la piste.Un grand merci à Philippe SACCARO pour ses conseils précieux et son immense gentillesse. Ce week-end a été l'occasion d'une belle rencontre avec l'ami de Philippe, Patrick OLOMBEL, avec qui j'ai passé une grande partie du week-end et merci de m'avoir fait essayé ton superbe matos.

Notez cet article:
Rendez vous Iron Bikers
Accréditation 24h motos 2016

Sur le même sujet:

 

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location

DERNIERS AJOUTS FACEBOOK

SUIVEZ MOI

Thomas-BENOIT.fr est aussi sur les réseaux sociaux.

Suivez moi alors sur Facebook et Instagram, abonnez vous au flux RSS ou encore à la newsletter

Site web d'actualités et de photos traitant principalement du monde de la moto.

HOME PAGE

FEATURES

PORTFOLIO

JOOMLA PAGE

BLOG POST

SHOP PAGE

PAGES

CONTACT US

In this module position (modal) we demostration a icon list menu example. we notify you for that reason
you can set any content to use our shortcode.