Compte rendu - PromoSport 600 / Croix en Ternois - #38 Florian PELEGRIN - Thomas-BENOIT.fr

Compte rendu - PromoSport 600 / Croix en Ternois - #38 Florian PELEGRIN

Ce week-end j'avais rendez vous pour la 3ème manche des coupes de France PromoSport sur le circuit le plus au Nord, Croix en Ternois situé dans le Pas-de-Calais.

Après un départ le vendredi midi de la région parisienne où tout semble le plus normal du monde niveau carburant, je décide de faire le plein une fois arrivé dans le nord, ce fut une grave erreur que je n'ai pas tout de suite constaté... 

Bref, une fois arrivé sur le circuit se déroule la routine habituelle, aller tout d'abord récupérer sa chasuble auprès du service presse de la FFM,  retrouver le camion du #38 FP Racing Team pour y poser ses affaires et enfin prendre un petit verre. Aujourd'hui Vendredi c'est journée off, le matériel photo restera au chaud et je décide de prendre quelques chronos afin de jauger le niveau des participants cette année.

La journée de Samedi se déroula sans aucun problème majeur, le temps étant de la partie cela nous a offert de belles qualifications et demi finales de la part des pilotes. Malheureusement cela fut de courte durée car à partir de 20h le déluge fait son apparition et durera une bonne partie de la nuit et du lendemain matin.

La pluie ne s'étant pas arrêtée c'est sur une piste mouillée que les courses du matin se dérouleront, le ciel ne se découvrant qu'à l'heure du déjeuner tout en restant fort menaçant. Les finales de l'après midi se feront dans un climat d'incertitude où les pilotes hésitent entre pneus pluie et sec. Les Promo 400 partirons en majorité en pneus pluie car la piste est encore humide, quant aux Promo 600, eux partirons en pneus sec, certains mixeront avec un avant pluie et un arrière sec mais ça se révélera être un mauvais choix. 

Les Promo 1000 qui clôture cette journée sur une piste normalement sèche feront preuve de malchance car la pluie fait son apparition au moment même où les pilotes se lancent pour leur tour de mise en place et malgré les conditions difficiles peu de pilotes tomberons.

Et voilà la journée se termine, je rends ma chasuble, range le matériel, démarre le camion et direction Paris. Sauf que l'essence dans le réservoir ne me permettra pas de rentrer sans rajouter quelques litres gasoil. A peine 30 minutes se sont écoulées que j'étais déjà en réserve et en pleine campagne. Je continue jusqu'à l'autoroute et trouve une station juste avant l'entrée mais celle-ci était déjà à sec, cela n'est pas de bon augure... Je prends donc l'autoroute en me disant que je tomberais sur une pompe rapidement mais rien sur plusieurs kilomètres et la réserve commence a s'épuisé de plus en plus. Arrivé sur Amiens je décide de sortir afin de ne pas tomber en panne sur l'autoroute, je me dirige vers la 1ère pompe du GPS => VIDE. Je tentes une 2ème, elle aussi vide. Je suis mal, je tentes une dernière pompe signalé comme ouverte sur Facebook et là le GRAAL, du gasoil et une queue pas trop longue !!! Je mets un demi plein afin d'en laisser aux autres et je repars soulagé.

J'arrive enfin chez moi et je constate que le phénomène s’amplifie et que l'essence se fait rare, je me dis que j'ai quand même eu de la chance et que cela n'a pas gâché ce magnifique week-end.

Prochain rendez-vous : La 3ème manches des WERC qui se dérouleront en même temps que es 12h de Magny Cours.


Trajet

Après 8 longues heures de route dans la nuit de mercredi à jeudi, la fatigue se fait ressentir le jeudi matin lors des premiers essais libres. Je fais 2 séances d'essais pour me remémorer le tracé mais la météo capricieuse nous fait rouler sur une piste sèche en grande partie le matin et sous une piste mouillée l'après-midi.

Après une bonne nuit de repos, les essais du vendredi se déroulent bien, je prends mes marques mais mon rythme n'est pas très élevé. En fin de journée je commence à me sentir mieux et à retrouver de bonnes sensations grâce à de légères modifications apportées sur le châssis de la moto…on verra au qualif !


Qualifications

La piste est sèche. Je roule presque toute la séance pour continuer à prendre du temps de roulage. Le circuit de croix est petit, les plus rapides de la catégorie roulent en 55.5 seconde ! Petit à petit, j'améliore mes chronos mais les places sont chères, les chronos sont très serrés, des centièmes de secondes nous séparent, et je navigue entre la 15ème et la 10ème place. Finalement je signe le 13ème temps en 56,2 secondes à 7/10 de secondes de la pôle (55.4). La course s'annonce très serré.


Final 1

L'appréhension se fait toujours ressentir mais beaucoup moins que les deux premières courses du championnat. 

Je prends un bon départ et passe le premier tour en 7ème position, j'essaye de suivre le wagon mais je n'ai pas encore assez de vitesse et le châssis de la moto me freine car les réglages ne sont plus adaptés au rythme que je lui impose. La motricité ne passe pas au sol ce qui me fait perdre beaucoup de centièmes à chaque virage. Je me retrouve donc en lutte pour la 10ème place et termine la course à la 13ème position. Le plaisir et là et la confiance revient, je suis sur-motivé pour dimanche.


Final 2

La course est à 15h15 et la pluie est tombé jusqu'à 14h00 mais la piste a l'air de vite sécher. 

Le casse-tête commence : pneu avant pluie, pneu arrière sec ? Je prends la décision d'aller en pré-grille avec les pneus pluie. Une fois la moto installée je jette un œil sur la piste et je décide de rapidement monter les pneus secs en espérant qu'il ne pleuve pas durant la course. Cependant je dois être prudent car il y a des portions humides sur les phases d'accélération.

Je pars une nouvelle fois de la 13ème place et prends un très bon départ, je suis 6ème mais les 2 premiers creusent l'écart et me voilà, une partie de la course, en lutte pour la 3ème place. Suite à un concurrent qui casse son moteur devant moi, je perds 3 secondes sur un tour et sur la 3ème place. Je n'ai pas le rythme pour accrocher les 5 premiers toute la course et je perds quelques mètres à chaque tours. Je termine donc la course à la 6ème place à seulement 7 secondes du 3ème. 

Je suis plutôt satisfait du week-end, les choses rentrent dans l'ordre et la confiance revient. Je continue mes efforts bien qu'il reste du travail à faire sur moi-même et sur sur la moto pour trouver la combinaison la plus parfaite possible afin que je puisse me lâcher pleinement ! Je remonte donc à la 8ème place du championnat de France Promosport 600.

Je vous donne rendez-vous à Pau les 18 et 19 juin pour la 4ème manche.

Je vous remercie tous pour votre soutien.

Notez cet article:
Grande Fête Nationale de la Moto
Compte Rendu - PromoSport 600 Carole #38 F. PELEGR...

DERNIERS AJOUTS FACEBOOK

SUIVEZ MOI

Thomas-BENOIT.fr est aussi sur les réseaux sociaux.

Suivez moi alors sur Facebook et Instagram, abonnez vous au flux RSS ou encore à la newsletter

Site web d'actualités et de photos traitant principalement du monde de la moto.

HOME PAGE

FEATURES

PORTFOLIO

JOOMLA PAGE

BLOG POST

SHOP PAGE

PAGES

CONTACT US

In this module position (modal) we demostration a icon list menu example. we notify you for that reason
you can set any content to use our shortcode.